Boitier additionnel moteur essence : comprendre la conception des moteurs à combustion interne

Le fluide à haute énergie pousse le piston vers le bas. L'air chaud travaille sur le piston et l'énergie dans le fluide est convertie en énergie mécanique du piston.

C'est le seul coup où le piston absorbe l'énergie du fluide. En raison de l'inertie du système, le piston remonte vers le haut. Cette fois, les soupapes d'échappement s'ouvrent et l'échappement est rejeté. Encore une fois le coup d'aspiration arrive.

Avoir recours à un boîtier additionnel dans un moteur à combustion interne

Vous avez peut-être remarqué qu'un bol est prévu sur le piston du moteur diesel. Pendant la course de compression, ce bol aide à produire de l'air qui tourbillonne rapidement, précise le site http://www.boitieradditionnelmoteuressence.com. Ainsi, le carburant injecté se mélange efficacement avec l'air. La conception mécanique des moteurs à combustion interne, en particulier celle des moteurs diesel, est une tâche difficile et intéressante.

Étant donné que le processus de combustion dans les moteurs diesel n'est jamais uniforme et lisse, ils sont sujets à plus de vibrations et de bruit par rapport aux moteurs à essence.

Ainsi, les moteurs diesel nécessitent une conception structurelle robuste. Les boîtiers additionnels peuvent alors leur être d’un grand recours.